You are currently viewing Comment développer sa créativité ?

Comment développer sa créativité ?

La créativité est une aptitude indispensable pour intervenir en médiation animale et il existe plusieurs astuces pour développer sa créativité. Pour moi cela ne se résume pas uniquement au côté artistique. En effet, on arrive facilement à faire une liste de personnes créatives ou encore d’œuvres telles que des peintures, des poèmes, des inventions… Mais la créativité est un concept plus difficile à cerner. C’est avant tout, une façon de penser, un état d’esprit.

Et après avoir découvert le podcast sur les 5 clés pour vaincre le syndrome de l’imposteur du blog My sweet discoveries, je vous informe que cet article participe à l’évènement interbloggeurs « Comment booster sa créativité ? ».

creativite-arc-en-ciel-nature

Qu’est-ce vraiment la créativité ?

La créativité est la capacité propre d’un individu à imaginer ou construire et mettre un œuvre un concept neuf, un objet nouveau ou à découvrir une solution utile et originale à un problème. OK ! Essayons de décortiquer un peu cette définition pour en savoir plus.

Tout d’abord c’est une capacité. Comme courir ou calculer un problème de maths, c’est une compétence que l’on cultive. Contrairement aux idées reçues, on ne vient pas au monde en étant créatif, tout le monde peut alors développer sa créativité en s’entraînant. Même si l’étude de George Land démontre que les enfants deviennent moins créatifs avec le temps, l’entraînement de la créativité peut se faire à tout âge.

Ensuite, il s’agit de remixer les façons traditionnelles de penser ou d’agir pour développer de nouvelles idées, de nouvelles méthodes ou des objets insolites. C’est-à-dire d’aller au-delà de ce que l’on connait, il faut penser hors du cadre. La créativité est alors est une vraie procédure.

la-vie-est-votre-creation

Le processus pour développer sa créativité

Nous l’avons compris, développer sa créativité c’est être capable de se projeter, de s’adapter et proposer des idées et/ou solutions novatrices. Pour cela, il faut entraîner son cerveau à jongler entre différents environnements, diverses situations ainsi que des contextes et cercles de personnes variées.

Soyez d’une humeur positive. L’humeur positive favorise le développement de sa créativité. Je vous conseille donc d’abord de lever les freins comme la peur du changement ou de l’échec ainsi que les préjugés qui peuvent être en vous. Cela risque de limiter fortement votre créativité. Soyez motivé.e !

Génération d’idées

Commencer par trouver des idées. La créativité est une capacité à imaginer. Les solutions viennent parfois des rêves les plus fous. Ne vous auto-censurez pas. Ces pensées farfelues pourront peut-être par la suite venir en association avec des idées plus « réalisables« . Laissez-vous du temps et appréciez être seul pour laisser votre esprit vagabonder. Les activités de pleine conscience que nous avons vu dans un précédent article, peuvent vous aider à vous recentrer si besoin.

Sélection des idées

Prenez du recul, concentrez-vous et sortez de votre tête pour ensuite séparer la phase de génération d’idées, de la phase de sélection des idées. Ayez un esprit critique constructif et non un jugement expéditif. Vous trouverez alors les solutions en combinant et triant toutes vos pensées. Là aussi, prenez le temps qu’il vous faut. Parfois les choses se mettent en place ou viennent comme une évidence lorsqu’on s’y attend le moins (sous la douche, en faisant du sport, dans les transports, etc.)

Application des idées

Oser mettre en action votre créativité et persévérer ! Essayer et se tromper fait partie du processus pour développer sa créativité. Acceptez vos erreurs, relevez-vous et tirer des enseignements de ses échecs sans en faire quelque chose de personnel. La persévérance est presque une condition préalable au succès créatif. Et sachez que le processus pour développer sa créativité n’est jamais terminé. Il continue tant que vous continuez à remélanger les cartes.

noter-idee-post-it-creativite

Quelques astuces pour développer sa créativité

  • Se remémorer son passé : les projets réussis sont source d’inspiration. Profitez-en également pour faire le point sur vous et apprendre à vous connaître. Acceptez vos limites, découvrez vos talents et mettez en avant vos qualités.
  • Préciser l’objectif : grâce à des questionnements. Pour qui ? Pour quoi ? Pourquoi ? Il est important de savoir le but de votre réflexion.
  • Consigner vos idées : ayez toujours à proximité un carnet et un stylo pour noter immédiatement ce qu’il vous passe par la tête. Tenez un journal ou un fichier à idées par exemple. Si vous êtes plus digital, utiliser l’application “mémo”, ou encore l’enregistreur vocal de votre smartphone.
  • Jouer ! : comme le note Michèle Freud « Avoir des activités ludiques, que ce soit des jeux de ballon, de société, de rôles, nous aide à nous reconnecter à l’enfant intérieur et à la joie, sensation très importante dans le processus créatif »
  • Aiguiser votre curiosité : lisez des blogs, des livres ou des magazines… Les bonnes idées sont partout, même chez les gens que vous rencontrez chaque jour. Observer et explorer davantage autour de vous, afin de voir ce qui se fait ailleurs et s’en servir ensuite pour les modeler à votre façon et ainsi les faire correspondre à votre objectif.
  • Brainstorming : si vous êtes en panne d’idées, cherchez l’inspiration avec les autres. Attention il ne s’agit pas de vous comparer et de vous sentir mal ensuite, mais simplement de cultiver des idées intéressantes. Ces types de « réunion » sont parfois des moments de partage très enrichissant.
animal-aide-developper-creativité

Pour conclure

Alors que je m’étais arrêtée à l’idée que je ne savais pas dessiner et donc que je n’avais aucune créativité, écrire cet article m’a permis de prendre conscience que j’étais créative ! Développer sa créativité est en fait un processus plus ou moins long, mais qui nous aide autant dans notre vie professionnelle que personnelle. C’est une façon de penser qu’il faut continuellement cultiver et qui nous permet également de nous remettre en question.

Pour ma part, j’utilise un journal à idées ce qui me permet tout d’abord de les sortir de ma tête au lieu de les ruminer, mais aussi de les visualiser d’un coup d’œil. Et vous, quelle astuce avez-vous pour exprimer votre créativité ? Partager nous en commentaire votre expérience 🙂

Je finirai par une citation de Steve Jobs que je trouve intéressante :

« La créativité, c’est simplement établir des connexions entre les choses. Quand vous demandez aux personnes créatives comment elles ont réalisé telle ou telle chose, elles se sentent un peu coupables parce qu’elles ne l’ont pas vraiment réalisé, elles ont juste vu quelque chose. Cela leur a sauté aux yeux, tout simplement parce qu’elles sont capables de faire le lien entre les différentes expériences qu’elles ont eu et de synthétiser les nouvelles choses.« 

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le partager !

Cet article a 8 commentaires

  1. Anne Prudent

    Pas toujours facile d’être créatif …Ce que j’ai pu constater par moi-même, c’est que ça se travaille et il faut accorder à la créativité la place dont elle a besoin pour s’épanouir. Pour tous ces bons conseils très pertinents, merci infiniment

    1. Non pas toujours facile mais on peut s’entraîner 😉 Et en effet, autoriser la magie de la créativité à opérer !

  2. Marion

    C’est passionnant…
    Je découvre ton blog avec plaisir, la médiation m’a toujours attirée.
    En ce qui concerne la créativité, beaucoup d entre nous l’ont mise de côté…
    Pour quelle raison ?
    Je pense que le formatage scolaire avec toujours plus de productivité, plus de norme et l’absence d’éléments naturels y est pour beaucoup.
    Merci de nous donner ces pistes pour explorer tout ça !

    1. Je te rejoins Marion, je pense effectivement que la scolarité de nos jours limite notre créativité. A nous d’en reprendre possession et le transmettre aux enfants 🙂

  3. David J

    Je ne connaissais pas George Land et son étude. Par curiosité, j’ai un peu regardé sur le net et comme je le pensais, on ne perd pas notre créativité avec l’âge, c’est le système (en particulier, le système éducatif actuel) qui fait que l’on réduit notre créativité. Avec une mauvaise interprétation on créé des croyances limitantes abusives. Combien de fois je vois des personnes dire « je suis trop âgé, c’est trop tard »? Il serait bien d’apprendre à déprogrammer certaines croyances dans notre cerveau.

    En tout cas, merci de souligner que la créativité est un comme un muscle et que, oui, nous pouvons l’améliorer et à toute âge. Pourquoi? Pardon que nous avons prêt de 100 000 millards de neurones qui travaillent chaque jour comme des malades, il faut juste les réveiller. Et nous en perdons 85 000 par jour, il faudrait donc 600 ans pour perdre la moitié de nos neurones. Je vous souhaite d’arriver à cet âge mais en attendant, faites confiance à votre cerveau 🙂

    1. Merci David pour toutes ces précisions 😉 Oui essayons de faire fonctionner notre cerveau à notre plein potentiel. Nous sommes capables de bien plus que ce que nous pensons !

  4. rmibonnet

    Je pense qu’être créatif devrait être enseigné à l’école. C’est la créativité notamment qui a bâti notre monde d’aujourd’hui et qui continuera à le faire ;).

    1. Merci pour votre commentaire 🙂 Oui en effet la créativité est importante dans notre vie de tous les jours et pour notre avenir.

Laisser un commentaire