You are currently viewing Quelles routines pour diminuer sa charge mentale ?

Quelles routines pour diminuer sa charge mentale ?

Je ne sais pas vous, mais entre les soins aux animaux, les créations d’activités ou encore les rendez-vous, j’ai parfois l’impression que ma tête va exploser et que je ne vais pas m’en sortir. Il y a quelque temps, j’ai pris conscience que le cerveau n’est pas fait pour stocker, mais bien conçu pour réfléchir ! J’ai donc décidé d’agir pour diminuer ma charge mentale et vous partage dans cet article mes expériences réussies.

Les routines que je vous expose ci-dessous sont celles que j’utilise au quotidien et qui me conviennent, il y en a bien d’autres. Et c’est grâce à l’évènement inter-blogueur du site « Trioforme » que je vous les propose.

reflechir-dans-hammac

Pourquoi diminuer sa charge mentale

Tout d’abord la charge mentale c’est le fait de penser à tout, tout le temps. On pourrait alors dire que c’est l’inverse de la pleine conscience que nous avons vu dans un précédent article. On parle d’ailleurs beaucoup de ce syndrome pour les tâches du quotidien, mais notre métier en médiation animale nous demande également de se souvenir de plein de choses. De plus, la plupart des intervenants en médiation animale sont des femmes, principalement touchées par ce poids psychologique (pourtant les hommes aussi peuvent être des âmes sensibles 🙂 ), c’est donc « un fardeau » supplémentaire.

De nos jours, la vie professionnelle s’immisce de plus en plus dans le foyer familial. Il me paraît donc important de prendre conscience que toutes ces organisations de tâches ou ces listes à rallonge sont générateur de stress. En plus de cette pression, les conséquences de la charge mentale sur notre bien-être sont significatives : hypertension, tendinites, diabète, dépression, trouble du sommeil, démotivation, burn out…autant de facteurs qui peuvent jouer sur notre quotidien au travail et à la maison. Diminuer sa charge mentale améliorera donc votre santé et votre qualité de travail.

femme-depression

Ecrire pour décharger

Voilà ma première routine ! Après avoir perdu un bon nombre de liste, chercher et tester plusieurs méthodes d’organisation pour me soulager, j’ai créé mon bullet journal dit bujo. Je ne vous cache pas qu’au départ j’ai cru que c’était surtout un phénomène de mode. Puis, j’ai acheté le livre de Ryder Caroll pour bien comprendre le système. Mon carnet est devenu un véritable allié.

Du rappel des vaccins pour les animaux en passant par la facturation de séances, tout est inscrit dans mon journal de bord. Plus de listes perdues ou de notes écrites par-ci par là. L’index de mon bujo répertorie ce dont j’ai besoin. Je l’ai toujours sous la main et il m’accompagne lors des rendez-vous administratif. A partir du moment où je l’ai utilisé, je me suis sentie plus légère et ma charge mentale a diminué.

Le gros avantage, sortir de ma tête tout ce dont je dois me rappeler. Ce qui me permet de me concentrer totalement sur autre chose et de faire pleinement mes activités sans me tracasser. De plus, il est modifiable à souhaits. Vous écrivez à l’intérieur vos envies et ce dont vous avez besoin, pas de limite, c’est entièrement personnalisable. Même mon mari trouve ça pratique 🙂

Il me permet également de me « poser ». En effet, je trouve très agréable le moment où je fais le point sur mes journées passées ou à venir. J’en profite donc pour prendre du recul et au final prendre conscience de ce qui est important ou urgent. Ces petits instants de réflexion au calme diminue la charge mentale. C’est aussi l’occasion de laisser exprimer mon côté artistique atypique pour enjoliver mon carnet.

bullet-journal

Diminuer sa charge mentale grâce aux applications partagées

Cette routine à révolutionner nos courses ! Mon mari et moi avons une application de liste partagée. Chaque fois qu’un de nous met un article à acheter sur la liste, l’autre a automatiquement une notification et l’inventaire se met à jour. C’est très pratique et facile d’utilisation, tout le monde peut l’utiliser. Une préoccupation en moins. Plus besoin qu’un seul membre de la famille pense à tout ou profite de l’excuse de ne pas pouvoir aller au magasin car il ne sait pas ce qu’il faut acheter.

Il faut se l’avouer, nos téléphones portables sont toujours à proximité et on peut faire beaucoup de choses avec, donc autant en profiter. On finit le paquet de pâtes, hop on le note dans la liste partagée, on a pris le dernier liquide vaisselle en réserve, on l’inscrit tout de suite avant d’oublier dans l’application. Cela permet de responsabiliser chacun. Ce qui permet encore de diminuer sa charge mentale domestique.

application-telephone

Routines et imprévus

C’est bête, mais comme pour les animaux, les routines me rassurent. Elles m’aident à m’organiser. Je sais que le matin après le réveil, je donne à manger aux chiens par exemple. Le soir je donne les légumes aux lapins vers telle heure, idem pour la balade des chiens, etc… Toutes ces opérations que je finis par faire machinalement diminue ma charge mentale. Ce qui est fait n’est plus à faire !

Comme David Allen, à la maison on a l’habitude de dire que si une tâche prend moins de deux minutes à faire, il faut s’en acquitter tout de suite plutôt que de la repousser. Là aussi, cette astuce permet de diminuer sa charge mentale et par la même occasion la procrastination. Cette action ne reste donc pas en suspens, je n’ai donc plus besoin d’y penser ou de m’en vouloir car j’ai oublié de la faire.

nourriture-chat

A retenir

Pour diminuer sa charge mentale, on notera que peu importe la méthode, le principal est de se débarrasser de nos pensées quotidiennes. Nous ne pouvons pas nous rappeler de tout et tout gérer en même temps. Et en voulant être partout à la fois, vous passez à côté du moment présent.

Et vous, qu’avez-vous mis en place pour pallier aux charges cognitives ? Je serais curieuse de découvrir vos astuces !

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le partager !

Cet article a 6 commentaires

  1. Hélène

    Merci pour ces astuces et surtout l’idée anti-procrastination des 2 minutes ! Je n’arrive pas à me faire au bujo. Que ce soit bullet ou agenda, j’oublie de noter les trucs dessus, c’est pas encore gagné 😅

    1. Merci pour ton retour. Oui au début il faut prendre le pli et c’est pas si évident de s’approprier son journal de bord 🙂 mais après c’est un bon partenaire !

  2. Isabelle

    effectivement le meilleur truc est de sortir la charge a l’extérieur de sa tête ! merci pour les conseils.

  3. Valériane

    Très important, ce n’est pas moi qui dirait le contraire !
    Je suis pour la slow life et se vider la tête 🙈 j’aime aussi écrire, en plus je vais marcher dans la nature, ou danser …

  4. Hélène

    Merci pour cet article. Je suis la reine des listes. Je mets des petites cases devant ce que j’ai à faire et je les coches dès que j’ai rempli ma tâche. Je jette ma liste des qu’elle est fini. Je met aussi des trucs faciles sur la liste pour être sûr de les atteindre. J’ai commencé depuis cette semaine des séances de méditation journalières. Je fait un scan corporel pendant 40 minutes par jour.

  5. Cherazade

    Merci pr cet article très complet ! Grâce à la technique des 2 min j’ai pu éradiquer la procrastination 🙂!

Laisser un commentaire